CHAUDFONTAINE CYCLING ACADEMY
            

 

Et si on buvait un verre de bière ?


Consommer une bière après l’effort ! Bizarre ?

Non car la bière présente des arguments nutritionnels en faveur de la récupération physique.

Elle serait sédative par l’acide valérianique du houblon qui la compose, apaisante par le magnésium qu’elle contient et source de vitamines B issues de la fermentation de l’orge.

Ces vitamines sont très utilisées par le muscle pour son rendement énergétique (vit. B1, B2, PP) et pour se reconstruire (Vit. PP, B6, B9). Il faut y ajouter le caractère diurétique puissant de la bière par la présence de potassium qui favorise l’élimination des déchets du métabolisme musculaire.

Mais avant la bière, il faut d’abord rétablir le volume hydrique. Il vaut donc mieux de boire de l’eau ou une boisson énergétique (hypotonique) pour se réhydrater puis après la douche et éventuellement un massage prendre une bière de préférence sans alcool. L’alcool gène le travail dépuratif du foie et génère des perturbations neuromusculaires.

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement